7 compétences pour travailler dans la logistique et les transports

Si les métiers de la logistique sont variés, ils requièrent des compétences communes. Quels sont les savoir-faires à développer pour faire carrière dans ce secteur d'activité? C'est notre focus du vendredi.


Vous souhaitez devenir ou vous êtes déjà salarié dans le secteur du transport et de la logistique, vous devrez forcément mobiliser certaines compétences pour garantir votre insertion ou votre évolution professionnelle dans cette branche d'activité qui emploie près d'un million de personnes. L'acquisition de nouveaux savoir-faire ou un travail plus approfondi sur vos soft skills sera indispensable pour renforcer votre employabilité ou élargir vos opportunités professionnelles. Découvrez 7 de ces qualités qu'on a l'habitude de retrouver dans cette filière !

1. La maîtrise des outils informatiques

Les métiers de la logistique se sont rapidement accoutumés aux évolutions technologiques et aux progrès scientifiques. La digitalisation des points de vente, avec le succès du e-commerce a contribué à changer certaines habitudes du passé. Parmi les compétences de base incontournables des professionnels de la logistique, la maîtrise des outils bureautique et des principaux logiciels bureautiques figure aujourd'hui en bonne place, et parfois même sur le podium selon les postes. Les logiciels du Pack-Office (Word, Excel, Outlook, Powerpoint) sont loin d'être passés de mode et font toujours partie des outils de travail qu'on a l'habitude de retrouver dans une large palette de secteurs d'activité. Aussi, le domaine de la logistique n'échappe pas à la règle. Que cela soit pour un meilleur suivi de l'approvisionnement et de la gestion des stocks ou pour l'élaboration de tableaux de bord plus ou moins poussés, la maîtrise des outils informatiques, notamment des logiciels ERP, s'avère essentielle pour travailler dans ce secteur.


Formation EXCEL - Formation WORD - Formation Microsoft 365

...


2. L'esprit d'équipe

Si vous avez déjà visité un entrepôt, vous avez sûrement pu constater à quel point l'entraide, la solidarité et l'esprit d'équipe faisaient partie intégrante du quotidien des salariés. Si les professionnels de la logistique sont évidemment appréciés pour leur autonomie, un comportement individualiste et une incapacité à travailler en équipe seront clairement vus d'un mauvais oeil, que cela soit par les collègues ou par les supérieurs hiérarchiques. Aussi, si vous êtes plutôt du genre solitaire et peu enclin à donner un coup de main quand la situation l'exige, le domaine de la logistique n'est pas forcément le plus propice à votre épanouissement professionnel !


Diriger, Animer et motiver une équipe

Le leadership du Chef de projet

Bien gérer sa polyvalence

...


3. Le permis CACES

Le secteur de la logistique est intimement lié avec celui du transport et qui dit transport dit permis ! Le permis CACES (1,3,5 selon les cas) vous sera souvent utile pour transporter des marchandises à l'aide d'un engin de manutention dans le respect des règles de sécurité. Les formations CACES s'étendent, la plupart du temps, sur une durée de deux à cinq jours. Le jeu en vaut clairement la chandelle tant la détention d'un permis CACES ouvre la voie à de nombreux postes dans ce secteur d'activité, y compris pour décrocher ses premières missions en intérim. Selon votre projet professionnel, vous pouvez bien entendu passer le permis C (poids-lourd) afin de pouvoir conduire des véhicules dédiés au transport de marchandises ou de matériel.

Santé et Sécurité au travail

Comprendre les consignes de la sécurité au travail pour les personnes étrangères


4. La maîtrise de l'anglais

Un bon niveau en anglais est recommandé si vous souhaitez faire carrière dans la logistique et évoluer vers des postes à responsabilités. Dans un contexte économique de mondialisation et d'internationalisation des échanges de marchandises qui n'est pas prêt de décroître, il devient de plus en plus indispensable de maîtriser la langue de Shakespeare et ce, quel que soit le métier de la logistique qui vous intéresse : transporteur aérien, logisticien, magasinier, responsable de stocks, etc. N'hésitez pas à vous référer à la diversité des formations linguistiques existantes, nul doute que vous trouverez des cours d'anglais professionnel adaptés au monde de la logistique et du transport.


Anglais des métiers du transport et de la logistique


5. Le sens de l'organisation

Quelle que soit votre place ou votre rôle au sein de la chaîne logistique, vous devrez dans tous les cas avoir un excellent sens de l'organisation si vous souhaitez que les marchandises arrivent à bon bord en temps et en heure, dans le respect des procédures, des réglementations et de toutes les règles inhérentes à ce secteur d'activité. La supply-chain ne peut se passer de personnes organisées capables d'anticiper les évènements et de jongler entre différentes tâches sans jamais se retrouver débordées à ne plus savoir où donner de la tête. Une bonne dose de polyvalence ainsi qu'une excellente connaissance de la gestion des stocks et des flux physiques devraient vous tenir à l'écart de nombre de situations stressantes.


Gestion du temps et des priorités

Les différents modes d'organisations

La conduite de réunions

...


6. Le dynamisme

Les métiers de la logistique requièrent une grande réactivité et un certain dynamisme. En effet, le temps est une dimension de la plus haute importante dans le domaine du transport et de la logistique. Chaque seconde compte et les plannings de livraison doivent être respectés coûte que coûte au sein d'une plateforme logistique, qu'il s'agisse d'un entrepôt de stockage ou d'une usine agro-alimentaire. Ce dynamisme peut nécessiter une bonne condition physique selon les postes ciblés : il n'est pas rare que les professionnels du secteur logistique parcourent à pied, ou à l'aide d'un engin de manutention, plusieurs dizaines de kilomètres par jour.



7. Le sens de l'observation

Vérification des bons de commande, colis déchiré, normes de sécurité, collègue peinant à manipuler une marchandise... Travailler dans la logistique, c'est devoir en permanence aiguiser son sens de l'observation afin d'identifier un besoin ou une anomalie pour pouvoir ensuite agir de manière appropriée. Ce sens de l'observation doit évidemment être associé à une rigueur à toute épreuve et à une parfaite assimilation des procédures mises en place par l'entreprise.


La pleine conscience au travail

Dynamiser sa mémoire

Bien communiquer pour mieux coopérer





15 vues0 commentaire